9 jan 2013[Déjeuner Web]

Compte rendu de la conférence sur les réseaux sociaux d’entreprise

C’est une quarantaine de personne qui sont venues écouter Catherine Jean parler des réseaux sociaux d’entreprise lors du Déjeuner Web du 6 décembre dernier.

[Déjeuner Web] Les réseaux sociaux d'entreprise

Les réseaux sociaux d’entreprise : définition

Avant de proposer une définition des réseaux sociaux, il faut comprendre leur contexte : l’intérieur du web social.

Un réseau social c’est un point de rassemblement qui met à disposition des outils et qui a un but bien défini. Pour les réseaux sociaux d’entreprise, c’est un rassemblement de salariés dans un but d’innovation, de veille ou encore de communication interne. Ces réseaux peuvent avoir différentes communautés en leur sein.

Pourquoi ?

L’émergence de ces réseaux provient de :

  • l’évolution technique : cloud, web 2.0,…
  • l’évolution sociétale : on passe aujourd’hui de la « tribu » avec un chef et des lien hiérarchique fort à la « tribu postmoderne » qui a un facteur d’attrait important, une hiérarchie moins marquée

Les entreprises sont touchées par ces évolutions car les jeunes générations fonctionnent comme ça.

Ces nouvelles méthodes de communication répondent à différents besoins :

  • les jeunes génération demandent ce genre d’outil
  • ils répondent aux besoins des nouveaux modes de travail comme le nomadisme et le télé-travail
  • ils répondent aux exigences d’efficacité et de rapidité

C’est une nouvelle manière de diffuser l’information, de faire partager la veille, de connecter les compétences et de collaborer. Il est également possible d’ouvrir le dossier client au client qui pourra ainsi suivre ce que fait le prestataire.

Les réseaux sociaux d’entreprise permettent de :

  • réduire le cycle des décisions
  • réduire les mails en interne
  • partager de l’information
  • élargir le cercle de compétence
  • valoriser les collaborateurs

Ce sont des moyens d’être plus efficaces mais ça ne remplace pas la rencontre.

Très souvent le frein à une mise en place est humain, les chef d’entreprise, les responsables ont peur de ce changement.

Risques, budget et outils

 Il existe trois principaux types d’outils.

  • modèle opensource : buddypress, ellg
    c’est gratuit mais il faut être un peu développeur pour le mettre en place
  • modèle freemium : yammer
    c’est gratuit pour les fonctionnalités de base puis 15$/mois/utilisateur
  • modèle éditeur : IBM, Jive, VmWare pour les usa et Blogsiprit, Bluekiwi, Boostconnect, Humanconnect pour la France
    c’est payant mais l’éditeur ce charge de tout, l’installation, le maintenance, …

Le choix dépend de l’usage, des plateforme comme Yammer ou Boostconect sont très proche de facebook ce qui permet une prise en main simple pour les utilisateurs. Pour une plus grande sécurité des données il faut privilégier des plateforme française qui sont soumises à nos loi de respect de l’information.

Même sur une plateforme gratuite, mettre en place un réseaux social d’entreprise est un investissement de temps :

  • préparation et structuration de l’outil
  • création d’une charte d’utilisation
  • test auprès d’un groupe de leader
  • formation et implication des équipes

Avant de ce lancer il faut toujours définir le besoin et l’usage, commencer en douceur sur un seul projet comme la veille par exemple. Il est également essentiel de réfléchir à la confidentialité des données et au cycle de vie de l’information. Pensez également à stocker les documents pérennes comme les procédures ailleurs que sur le réseaux social.

Avant tout chose, il est essentiel de mesurer votre maturité :

  • ressource informatique en interne, s’il n’y en a pas il faut travailler avec un éditeur
  • sensibilité et culture des futurs utilisateurs

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un * sont obligatoires