Conférence sur l’animation de communautés : le compte-rendu

C’est une cinquantaine de personnes qui sont venus écouter Yoan Genier lors de la soirée Je dis Web du 15 novembre dernier. Entièrement dédiée à l’animation de communautés sur FaceBook et Twitter, voici le compte rendu de cette conférence très instructive.

Yoann Genier a animé jeudi 15 novembre une conférence entièrement dédiée à l’animation de communautés sur FaceBook et Twitter.

[Je dis Web] Animez votre communauté sur les réseaux sociaux

Quand publier pour votre communauté ?

Yoann a démarré en abordant l’épineuse question des moments de publication les plus opportuns par rapport à sa cible. Si aucune tendance forte ne se dégage sur Twitter, un consensus s’établit autour des milieux de journée (15h) et de semaine (mercredi) pour FaceBook. Affinez ensuite votre analyse par rapport à votre cible avec quelques outils (en version gratuite) : TweetWhenSocialBro, FaceBook Insight.

En termes de fréquence, fixez-vous une limite haute de 10 publications / mois sur FaceBook et de 4 Tweets / heure. Quoi qu’il en soit, la régularité dans le rythme de publication doit rester votre leitmotiv.

Établir un dialogue et inciter au repartage

Après le quand, la question du quoi est venue occuper les échanges entre Yoan et les quelque 50 participants de la soirée.

Si l’info en « premium » ou les bons plans motivent bien sûr avant tout les fans, d’autres pistes sont à explorer : enquêtes, sondages, jeux concours, contenus ludiques, voire décalés, peuvent aider à établir le dialogue avec sa communauté. De nombreux exemples sont venus illustrer la conférence, de Starbucks à Pepsi en passant par diverses stations de sport d’hiver des Alpes.

Les photos et autres infographies favorisent tout particulièrement le si précieux « clic ». Le partage d’URLs également, surtout illustrées d’un visuel. Faîtes lui aussi profiter des fruits de votre veille. Surfer sur l’actualité permet enfin de varier les messages et façons d’accrocher votre audience.

Ton, viralité, situations de crise

L’effet viral sera d’autant mieux atteint que les messages seront courts, simples, faciles à lire.

Trouvez l’équilibre entre ce qui va déclencher une réaction ou un commentaire et la provocation. Le plus souvent, les situations d’éventuels « dérapages » s’auto-régulent : la communauté se mobilise pour rétablir l’ordre. Si tel n’est pas le cas, restez neutre, et prenez contact avec le ou les trublions.

Bien animer sa communauté, c’est être à son écoute, lui répondre, la remercier le cas échéant.

 Mesurer les retombées de vos actions

[Je dis Web] Animez votre communauté sur les réseaux sociaux

Cette sélection d’outils vous permettra de mieux interagir avec votre communauté et voir où concentrer vos efforts :

Merci à Yoann pour sa prestation, claire, pédagogique et illustrée. Découvrez sa société de conseil, formations et community management Webyo et le nouveau réseau social basé sur les passions Onetous dont il est co-fondateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.