Comprendre ses prospects pour mieux convertir : compte-rendu de la soirée dédiée au marketing automation

La dernière conférence « Je Dis Web » de la saison 2013/2014 s’est tenue le 12 juin sur la zone d’activité de Savoie Hexapole entre Chambéry et Aix-les-Bains. Suivie d’une soirée « réseautage », elle a donné lieu à de nombreux débats autour de son sujet principal : le marketing automation.

Pays de Savoie 1 – Brésil 0… 😉

C’est un public mixte de profils marketing, commercial, de professionnels du web ou simples curieux qui est venu écouter Daniel Rivalin nous parler avec passion des pratiques et techniques de marketing automation. Et la tenue ce même soir de la cérémonie et du match d’ouverture de la coupe du monde de football 2014 au Brésil n’a pas freiné les élans ni limité les inscriptions, avec près d’une cinquantaine de participants.

10 points clés à retenir en marketing automation

Daniel Rivalin Marketing Automation 12/06/2014En synthèse des points de vigilance, Daniel nous a rappelé que :

1/ les techniques de marketing automation peuvent être intrusives, elles sont à utiliser avec modération, dans le respect de l’éthique
2/ marketing automation n’est pas synonyme d’emailing
3/ il convient de ne pas mésestimer la courbe d’apprentissage pour débuter, et devenir performant, en marketing automation
4/ il est essentiel d’associer les forces commerciales et, selon les types de structures, le bureau d’étude, dans la définition du processus
5/ malgré le retour sur investissement que l’on est en droit d’attendre de ces outils, leur coût d’abonnement n’est pas négligeable
6/ l’une des clés de la réussite est de veiller à alimenter nos clients ou prospects avec des « appâts » de qualité (informations, contenus) qui vont nourrir la relation.

Sans omettre de  souligner les grandes forces de ces outils… lorsqu’ils sont bien utilisés :

7/ le respect du rythme de lecture et d’attention de notre interlocuteur, de son niveau de connaissance, d’avancement et de maturité dans le cycle d’achat ou de conversion
8/ la grande flexibilité des outils pour permettre la rétention de l’internaute s’il est un minimum captif, s’il interagit avec nous… Faute de quoi les actions de communication savent s’espacer, pour s’adapter à son rythme
9/ l’identification d’ambassadeurs, de parrains, d’influenceurs, de prescripteurs, qu’il convient alors d’alimenter avec un scénario adapté
10/ des résultats qui peuvent être rapides. Et se mesurent, en pourcentage du chiffre d’affaires.

Merci encore à Daniel Rivalin pour la qualité de son intervention, au restaurant Le Rialto pour son accueil et à notre partenaire Alpium.

Chambé-Carnet, ce sont des événements autour des problématiques web & numériques toute l’année : suivez notre actualité sur FaceBook, Twitter ou via notre newsletter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.