#Interview : Stéphane Ridel

En vue de son intervention au prochain Je dis Web sur le thème « Travailler autrement », Stéphane s’est prêté au jeu de l’interview…

Le 1 décembre prochain, Stéphane et Guilhem animeront la conférence « Travailler autrement, prendre des risques, réussir ou rebondir ». Nous leur avons posé quelques questions sur le sujet.

Travailler autrement, ça veut dire quoi concrètement ?

Être à l’écoute de soi et des autres, donner du sens à ce qu’on fait, partager les idées et les responsabilités, travailler en coopération et non en collaboration.

D’après vous, que cherche-t-on dans le travail ?

La liberté, la responsabilité, la créativité, l’épanouissement et la reconnaissance …

Doit-on avoir peur de ne pas être salarié ?

Oui si c’est au détriment à terme des droits et de la protection attaché au statut de salarié.
Non si c’est pour s’affranchir d’une organisation hiérarchique qui ne permet pas l’expression de ses idées et besoins.

Quelle est la place de l’humain dans le travail aujourd’hui ?

Il n’y a pas de débat pour moi : elle est centrale et le restera indépendamment de toutes les mutations économiques et technologiques.

Réussir dans le travail, c’est quoi ?

La nécessité de réussir est un paradigme, que ce soit dans les sphères professionnelles, familiales ou amicales. Je ne crois pas que la réussite soit une fin en soi, ce qui importe c’est de se sentir bien.

Comment savoir quand le projet n’aboutira pas ?

Quand la motivation et la conviction n’y sont plus.

Peut on entreprendre et rebondir sereinement ?

Il y a une recherche d’adrénaline et d’exploration dans l’envie d’entreprendre, on quitte sa zone de confort. Mais on peut le faire tout en se sécurisant.

Impatient d’en apprendre plus ? Inscrivez-vous à la conférence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.