Conférence Mobile W.A.R. le compte rendu

Des études indiquent qu’en 2014 les connexions via des agents mobiles seront équivalentes aux connexions bureau. La « guerre » du mobile ne fait que commencer, et si avec l’avancée technologique certaines problématiques sont résolues, de nouvelles questions voient le jour.
C’est près de 60 personnes qui sont venues écouter Olivier et Nicolas à ce troisième Je dis Web de la saison.

[Je dis Web] Mobile W.A.R. : Web, Applications et Responsive design.

Des études indiquent qu’en 2014 les connexions via des terminaux mobiles seront équivalentes aux connexions via un ordinateur de bureau.

Conscient de l’importance du sujet, c’est près de 60 personnes qui sont venues écouter Olivier et Nicolas à ce troisième Je dis Web de la saison.

Avant de se lancer

Il faut savoir que la technique n’est pas un obstacle, on peut tout faire, ce n’est qu’une question de budget.  Mais ce n’est pas pour autant que le service que l’on proposera sera utilisé et adapté. Le plus important est de savoir ce que l’on veut apporter à l’utilisateur, prendre un parti pris et se positionner. Mais comment faire ?

  • Consultez les statistiques de votre site et regardez du coté des visiteurs mobiles, le trafic qu’ils représentent, quelles pages ou sections du site ils utilisent, etc. Attention cependant car ces données peuvent être biaisées par le fait que le site ne soit justement pas adapté.
  • Faites des études auprès de vos utilisateurs pour savoir ce qu’ils recherchent.
  • Trouvez la valeur ajoutée que vous pouvez offrir.

Sachez que sur les mobiles les débits de connexion sont moins bons et pourtant les internautes sont plus impatients !

Le responsive web design

Cette méthode très à la mode aujourd’hui est possible grâce à l’utilisation des médiaqueries. Elle permet pour un seul et même code d’adapter le contenu à la résolution de l’écran. C’est une linéarisation du contenu suivie d’une adaptation de certaines propriétés, suppression de certains blocs, etc… Si cette méthode est très simple à mettre en place sur des sites vitrines avec peu de contenu, elle peut devenir un véritable casse tête pour des sites plus complexes.

Sachez que pour mettre en place un site en responsive une bonne structure HTML est obligatoire !

Découvrez quelques exemples de site en responsive design sur le site mediaqueri.es.

Le site mobile dédié

Si vous avez un site très complexe, avec partie institutionnelle et service, et que la création d’une application n’est pas à l’ordre du jour, créer un site mobile dédié peut être une bonne solution. Supprimer les contenus « inutiles » à l’internaute en situation de mobilité et mettre en avant les services qui lui seront utile, apportera satisfaction à l’utilisateur.

Cette solution est aussi conseillée pour les « vieux » sites avec une construction en tableau.

Bonne pratique

La détection de l’agent utilisateur (user agent) n’est pas toujours fiable, il est donc conseillé de proposer un lien (dans le pied de page par exemple) permettant de passer de la version mobile à la version desktop, et inversement.

Les applications web et natives

Les applications web sont en général plus simples à réaliser, car elles font appel à des langages que l’on utilise plus souvent comme le javascript, HTML5 ou encore CSS.
Elles sont en revanche moins performantes en termes de puissance, étant liées au navigateur (par exemple un jeu en 3D avec des effets nécessite une application native). 
Les applications web ne peuvent pas non plus utiliser les périphériques intégrés du téléphone (appareil photo, micro, …)

Avec l’explosion du marché des smartphones, des outils comme PhoneGap ou Sensha ont vu le jour. Ils vous permettent de développer une application web puis de la transformer en application native, et ce pour Iphone, Android, Blackberry, …

Ces solutions ont plusieurs avantages :

  • vous développez une fois pour les différents systèmes
  • vous utilisez un langage simple tout utilisant les périphériques propres au téléphone
  • la maintenance est simplifiée

De nouvelles problématiques

Si les avancées technologiques et l’amélioration des navigateurs permettent plus facilement de faire des sites, ou applications, pour les terminaux mobiles, de nouvelles problématiques voient le jour :

  • monétisation : de nouveaux business models sont à inventer car sur les mobiles, il n’y a pas ou peu de place pour les publicités tel qu’on les connait sur desktop
  • web apps : comment faire connaître mon application au public ?

La « guerre » du mobile ne fait que commencer, et si, avec l’avancée technologique, certaines problématiques sont résolues, de nouvelles questions voient le jour.


2 pensées sur “Conférence Mobile W.A.R. le compte rendu”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *